mutti et spiritualité le test de grossesse

Je vous ai dit qu’il y allait avoir double dose :p 

 

Début janvier. Je rencontre celui qui va me suivre spirituellement et que je ne connaissais ni d’Adam ni d’Eve. Je reconnais que je suis une tête brûlée, et que Dieu a toujours été assez patient avec moi, jusqu’à ce qu’Il en ait marre et arrive comme un coup de vent. Le monsieur (qui me suit sur facebook depuis des années) m’écrit le matin en me demandant s’il peut m’appeler. Je marque mon accord ; dès que je décroche il me parle d’un message qu’il a reçu me concernant, venant de la Vierge. je n'ai dit à personne que je faisais une neuvaine, hormis celle qui me l'a donnée (et que je partagerai avec plaisir)

 

Un peu sceptique, je continue de faire le ménage pendant qu’il me parle. Et puis à un moment donné, il me laisse, et me rappelle l’après-midi en me disant « tu es enceinte, mais tu ne le savais pas encore ». J’éclate de rire ; mais non, ce n’est pas possible, je ne pense pas, j’ai eu un seul rapport, et en plus mes ragnagnas venaient de finir… je me dis mais il est fou ce type. Je raccroche et je zappe.

 

Mi-janvier. Le jour de mon anniversaire, un ami steward m’offre une bouteille de champagne et mon cuisinier nous fait une sauce graine terrible… je trouve le champagne frelaté, et je rends la sauce graine (hééééééé Gnamien Kpli, je me rappelle encore tout ce gâchis de crabes et d’escargots :’( ). On est obligé de me donner un jus de gingembre pour cesser de me faire vomir. Assise dans le canapé, je me mets à réfléchir à ce que ce monsieur m’avait dit 10 jours plus tôt. Je fais la corrélation avec ma neuvaine et mes prières pour le DON d’un enfant, la nuit passée avec celui qui deviendra mon ex – parce qu’à ce moment-là, je ne sais pas encore le coup de massue qui va me tomber dessus- et le lendemain matin, j’en parle à sa sœur -avec laquelle je travaille et dont je croyais être l’amie-. On envoie l’assistante acheter 3 tests de grossesse.

mutti et spiritualité le test de grossesse

 

Je m’enferme dans les toilettes, je fais pipi sur un bâtonnet… et pour la première fois de ma vie, un mercredi 20/01/2016, dans les toilettes d’une agence évènementielle, je vois les deux barres s’afficher et ma vie basculer. Je me mets à pleurer, comme si je pressens tout ce qui va m’arriver plus tard. La pauvre à côté essaye de me rassurer, de me dire que son frère sera content ; moi je répète que non -elle ne le connait pas comme moi-, c’est trop, je ne pense pas être prête -pourtant c'est moi qui ai demandé à Dieu hein-, mais qu’est-ce que je vais dire à mon père… tout se bouscule dans ma tête.

 

Ce soir-là, pendant ma méditation, le Seigneur me souffle à l’oreille « je t’ai envoyé cet enfant pour toi. Pour te protéger, te garder et t’apaiser. Souviens-toi des prières que tu as faites. Tu voulais la guérison de tes blessures intérieures. Tu l’as. Tu supporteras tout pour cet enfant. Il est ta bénédiction, la clé de toutes les portes. »

 

J'ai refait ce test deux fois supplémentaires; le lendemain matin, je suis allée faire une prise de sang pour me rassurer et ensuite seulement, je me suis autorisée à l'annoncer au père. Cela a été le début de mon cauchemar. Et je suis contente d'en parler, parce que cela va aider des femmes qui ont honte d'un péché qui n'est pas le leur.

 

Oui… 3 ans après, je fais le bilan, et il l’est. Cet enfant est la lumière de ma vie…mais on en a vécu, des choses, lui et moi. 

 

Dans le prochain épisode, je vais parler des épreuves que nous avons traversé, ce petit bidon et moi :) en attendant, retournons à la vie normale !