mutti et sexualité aimer son corps

 

Est-ce que je peux dire que la partie qui est « chuc » là est arrivée ? Je sais que tout le monde attend ça avec impatience, parents ou non. (RIRES)

 

En préambule, comme c’est basé sur expérience personnelle, déjà je préviens : je suis nulle en termes de sexe pendant la grossesse. Je n’ai eu à ce jour aucune opportunité de le faire pendant mes deux grossesses, et du coup je vais aller faire des recherches. Je vais en gros apprendre comme vous.

 

Par contre, pour ce qui est du sexe en couple et de tout ce qui tourne autour de celui-ci, là oui, on va s’amuser.

Je demande à toute personne qui ne serait pas prête à s’assumer et à accepter les autres de s’en aller voir les autres superbes rubriques que nous avons sur le blog et de nous laisser nous épanouir.

 

Rentrons dans le vif du sujet pour la première leçon de relation que j’ai apprise dans ma vie sexuelle.

 

"Même la plus belle femme du monde a des insécurités"

"Même mister Univers n’aime pas au moins une chose sur lui"

 

En gros, personne n’est parfait. Et tout le monde le sait.

 

Le premier pas vers une vie sexuelle épanouie au-delà du couple (qui ne se forme que si vous avez trouvé la bonne personne), c’est d’accepter ce gros ventre, ce gros nez, ce sexe pas très imposant, ces seins qui tombent, ses cuisses pleines de cellulite... et au lieu de s'en plaindre et de vouloir s'en débarrasser, d'apprendre à s'en servir. Tout est une arme potentielle. 

 

mutti et sexualité aimer son corps

 

 

Oui, vous n’êtes pas Rocco ; Oui, Beyoncé et vous, ça fait 34. ET ALORS ? non mais VRAIMENT : et alors ? On s’en tape royalement ! Aimez chaque défaut en vous. Faites-en une arme létale. Développez votre sex appeal ; ce « truc » qui fait que les hommes se retournent sur votre passage, ce « secret » qui fait tomber les femmes en pamoison

 

Je suis grosse, grande, je n'ai pas de fesses et j'ai des mollets qui ressemblent à des Magnum... et j’ai été brièvement complexée par mes kilos en trop et par ma trop imposante stature. Mais je vous assure, ça a été bref. Cependant, pendant ce moment où je me suis surprise à ne plus m’aimer, mes choix de partenaires étaient désastreux, et je suis entrée dans un cercle vicieux dont il a été difficile de sortir. Il suffit d’un rien pour perdre confiance en soi… et d’un rien pour la retrouver, assise là où je l’avais laissée.

 

Je pèse 105 kilos, je fais 1m79 et je suis charpentée comme une armoire à glace ; Je n’ai pas la chute de reins de Shakira et encore moins la chevelure de Raiponce. Et puis d’ailleurs, mon ventre est tout raplapla. Mais je n’ai jamais posé les yeux sur un homme -de quelque modèle que ce soit- que j’ai voulu avoir (oui, parce que ça arrive aux femmes d’avoir une libido et de vouloir aussi) et que je n’ai pas eu. Pardon, c’est un peu prétentieux, peut être ?

 

Je le suis et je l'assume. :)

 

Mais le vrai point, c’est de vous aimer en premier. De vous explorer et de vous connaître en second. De découvrir ce que vous aimez vraiment, et ce que vous acceptez pour faire plaisir à l’autre. Vous pouvez l'avoir fait longtemps, consciemment ou non. A partir de maintenant, arrêtez.

 

mutti et sexualité aimer son corps

 

Arrêtez de dire "moi, c’est quand tu jouis que je jouis.MENTEURS et MENTEUSES ! arrêtez de simuler . Cela ne vous rend jamais service, et aggrave les tensions dans le couple.

Le sexe est du partage. L’Amour est du partage. Mais comment pouvez-vous partager si vous ne vous aimez pas vous-même et que vous passez votre temps à cacher toutes les parties de votre corps qui ne vous plaisent pas à vous alors que vous êtes face à une personne qui aime tout en vous ? Comment pouvez-vous vous ouvrir à l’art érotique, comment pouvez-vous devenir le meilleur amant du monde pour votre partenaire si vous passez votre temps à singer bêtement les vidéos que vous regardez ? mais Pardi ! La sexualité est tellement personnelle ; c’est presque du cas par cas.

 

Messieurs, arrêtez de penser que toutes les femmes ont le même genre et aiment les mêmes choses. Il n’y a pas plus différent les unes des autres que nous. Nous stimuler pour de vrai relève d'un exploit lorsqu'on ne se donne pas la peine de nous connaître.

 

Mesdames, arrêtez de faire semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. Les hommes non plus ne sont pas tous les mêmes ; un assortiment de "baya" peut plaire à l’un, un simple pagne noué autour de la taille à celui qu’on croyait aimer la sophistication, et une femme audacieuse peut exciter l’esprit et le corps d’un autre. 

 

Votre corps est fait pour l’amour, et pour quelqu’un qui va l’aimer. Chaque vergeture, chaque parcelle de votre corps, chaque centimètre carré de votre peau. Et croyez-moi quand je vous dis qu’un gros nez a tout à fait sa place dans la vie sexuelle épanouie d’un couple ! (Suivez mon regard) :)

 

On se donne rendez-vous Mardi pour le prochain article, qu’est-ce que vous en dites ?

J'ai hâte...

Bisous :*