mutti et santé choix du praticien

Ça y est, vous savez que vous attendez Kinda ! Peu importe son ordre dans la fratrie (1er ou 5e) vous voulez maintenant décider qui va vous accompagner dans ce grand voyage. C’est tout à fait normal, et même très important ; votre praticien sera votre meilleur allié pendant 9 mois et un peu après la délivrance de Kindoo, poussin, Mistinguett (j'adore trouver des surnoms mignons aux bébés)

 

 

Lorsque j’attendais Elie, j’ai changé de praticien 3 fois. C’était pour des raisons géographiques, et cela a été sans impact particulier sur bébé. 

 

La première était une gynécologue Française, à Cotonou, très sympathique et bonne vivante. C’est elle qui a vu le sexe à 12 semaines pile poil (un exploit, mais loulou avait les 4 fers en l’air). Elle m’a accompagnée jusqu’à mes trois mois, où je suis montée sur Nantes pour prendre mes quartiers

 

Puis j’ai été prise en charge par un gynécologue, le Docteur Signorelli, canadien d’origine italienne très drôle qui me posait beaucoup de questions sur l’Afrique et la Côte d’Ivoire. J’ai eu ma première écho 3D là-bas (ouahhhh voir la tête de mon fils ça été un choc :o). 

 

A 8 mois, j’ai été prise en charge par le CHU -où je devais accoucher- par une sage-femme. Et là, coup de foudre direct pour ce métier qui s’est renforcé lors de mon second accouchement dans le même CHU -je le raconterai dans un nouvel épisode-

 

Je l’ai trouvée plus attentionnée, plus douce, plus présente ; elle m’a prescrit des médicaments des prises de sang, et ensuite m’a confiée à une sage-femme libérale en ville qui a fait ma préparation à l’accouchement -J’ai hâte de parler de la méthode de Gascquet- ^_^

 

En fait, si on analyse bien, chacun a fait son travail ; chez nous c’est un petit peu plus complexe. On va chez le même gynécologue, on n’a pas la sensation d’avoir la possibilité de se faire suivre par un généraliste ou par une sage-femme (ou en tout cas, on n’est pas suffisamment informées) sauf peut-être dans le public où on est placées chez une sage-femme, mais où les mamans ont l’impression que c’est un choix par défaut. Ce qui est totalement faux!

 

mutti et santé choix praticien

 

 

 

Pour Liam, j’ai suivi ma grossesse au centre médical les Orchidées, chez le DR Yacé, qui malheureusement -grande tristesse- pratique toujours, mais beaucoup moins. Sinon, pour moi, c’est l’une des meilleures praticiennes de ce pays. Elle est dure, certes, mais maternelle à la fois. Je l’ambiançais bien ^_^ J’ai été ensuite suivie comme la première fois au CHU où j’allais accoucher, à Nantes et cette fois, ma SF était un homme ! c’était trop mignon...

 

Je n’ai pas vraiment choisi en me basant sur des critères super compliqués du genre 

« Est ce que mon médecin est catholique ? parce que je veux qu’on partage les mêmes croyances »

la religieuse

« Est ce que mon gygy est une femme ? parce que je veux pas que garçon regarde là bas »

La sexiste

« Est-ce que c’est un blanc ? parce que les blancs soignent bien oh »

la complexée :v

 

Non, j’ai juste pris des retours chez mes proches et j’ai choisi en me concentrant aussi sur le feeling avec le médecin et sa capacité à m’écouter, pas à m’éjecter rapidement comme un numéro sur un ticket.

 

Je vous encourage à surtout vous concentrer sur la qualité de la relation que vous avez avec le praticien qui va vous suivre. Je vous le dis, c’est votre meilleur ami pendant plus de 9 mois, et si ça se trouve, à répétition si vous faites comme moi :)