positions accouchement

Il existe plusieurs positions pour accoucher. Cependant, la position gynécologique ou horizontale (couchée sur le dos) est celle la plus répandue lors des accouchements. Dans les pays plus développés, les sages-femmes sont formées à plusieurs pratiques. Et le choix de la position d'accouchement est laissé à la mère. Selon les spécialistes et les recommandations de l'organisation mondiale de la santé (OMS) l’idéal serait qu'au moment de pousser, chaque femme puisse choisir la position dans laquelle elle se sent plus à l'aise. Tout dépendra donc de la position du bébé au moment où il descend. Comme je l'ai dit au début de l'article, il existe plusieurs positions physiologiques d'accouchement. Je vais vous parler aujourd'hui de quelques-unes, de leurs avantages et inconvénients

C'est parti ! 😉

 

1- La position couchée sur le dos ou position horizontale ou gynécologique

La pratique de cette position serait née en France à l'ère du roi Louis XIV avant de se généraliser. L’histoire raconte que ce dernier avait demandé qu'on fasse accoucher l'une de ses maitresses sur le dos afin qu'il voie le bébé lorsqu'il sortirait. Ce serait alors François Moriceau, médecin obstétricien, présent lors de cet accouchement qui aurait ensuite recommandé cette position dont il fit mention dans l'un de ses ouvrages. La pratique s'est alors d'abord généralisée chez les médecins français avant de traverser les frontières. Cependant, la position gynécologique ou horizontale est à ce jour de plus en plus critiquée, car elle ne serait pas la meilleure pour une femme en travail. L'avantage de cette position c'est qu'elle facilite au médecin le suivi du rythme cardiaque du bébé. Elle lui facilite également les touchers vaginaux ainsi que d'autres interventions. Mais les inconvénients reconnus à cette méthode sont beaucoup plus nombreux.

Il s'agit entre autres :

- Du périnée qui reçoit tout le poids du corps. 

-Tout le poids de l'utérus qui repose sur les lombaires et le coccyx, ce qui entraine dans la plupart des cas des douleurs dans les reins, et de fortes douleurs dans le dos. (j'en suis victime)

-Baisse du débit sanguin dans l'utérus, dangereux pour le fœtus

-Rend difficile le travail car diminuant la force de la poussée.

- Rend difficile le bon positionnement du bébé pendant sa descente…Pour ne citer que ceux-ci. C’est à se demander pourquoi ça a l’air si impossible de proposer autre chose ici.

 

accouchement position décubitus latéral
Crédit photo: maternité du CHU de Rouen

 

2- La position allongée sur le côté ou décubitus latéral ou position à l'anglaise

C'est la position parfaite pour les accouchements sans péridurale. Et c'est aussi la plus recommandée car selon les spécialistes, elle ne présente presqu'aucun inconvénient ni pour la patiente ni pour son bébé. Et ses avantages sont nombreux ! La position allongée sur le côté permet une meilleure oxygénation de la mère et du bébé pendant le travail. Le sacrum n'est pas comprimé, donc le bassin est beaucoup souple, permettant ainsi au bébé de descendre plus facilement, et aussi à la mère de pousser plus facilement. Les risques de douleurs lombaires sont amoindris.

 

position accouchement decubitus latéral
Crédit photo: maternité Chu Rouen

 

3- Les positions verticalisées  

Elles regroupent :

-La position à quatre pattes

- La position debout (soutenu par une personne ou par un dispositif spécial).

- La position assise (nécessité un gros ballon ou d'un siège d’accouchement).

-La position accroupie (prenant appui sur une personne)

Leur particularité c'est qu'elles permettent toutes de faciliter l'ouverture et un bon élargissement du bassin. Le sacrum n'étant pas compressé, le bébé en position verticale descend tout doucement et facilement. Cependant même si elles sont très avantageuses comme par exemple le fait de diminuer les risques de déchirures, certaines parmi demandent un effort physique particulier. Il s'agit notamment de la position accroupie qui demande d'avoir de la force dans les cuisses. Cette position demande aussi une certaine souplesse au niveau du périnée. En ce qui concerne la position assise et l'utilisation du ballon, il n'est pas conseillé pour les femmes qui manquent d'équilibre ou tout simplement qui n'en ont jamais utilisé.

Dans les années 70, le Dr. Michel Odent va mettre en place une nouvelle pratique dans le domaine de la maternité. Il s'agit de l'accouchement dans l'eau, qui se fait normalement à domicile, et qui consiste à déposer la patiente en travail dans un bassin d'eau chaude. Le but c'est de détendre les muscles et de diminuer les douleurs des contractions grâce à l'effet relaxant causé par la température de l'eau. Pour ce type d'accouchement il faut nécessairement être assistée par les spécialistes en la matière. Des personnes qui ont été formées à cela. 

 

accouchement position accroupie lit
Crédit photo: maternité CHU de Rouen

 

Voilà ! Il y a tellement à dire sur ce sujet que si on décidait d'entrer en profondeur on n'en finirait pas. 😊 J'espère que ces quelques points vous seront très utiles ! on est présents sur Facebook avec notre page, notre groupe et vous pouvez nous poser toutes les questions que vous voulez. en attendant, je vous mets deux liens de vidéos pour pouvoir illustrer de façon plus visuelle les différentes positions :) et un lien du site de la maternité du CHU de Rouen (que j'utilise en photos sur l'article), juste en cliquant sur les liens ^_^

La Maison des maternelles

Doctissimo maman

Photos illustrations positions accouchement CHU Rouen

Vous pourrez aussi visiter l'interview que j'ai réalisée pour le blog www.viedefamille.net en cliquant ici ^_^

Bonne semaine :)

 

COMMENTS

REPLY COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *