mutti et lex connaitre ses droits

Comme je le disais en statut facebook une fois, ma vie de blogueuse commence quand mes champions sont partis à l’école. Dès qu’ils reviennent, c’est le show à la maison. Je vous laisse imaginer quand ils sont 4 garçons dont deux de moins de 6 mois… la JAVA !

 

Je me plains, mais j’aime ça. Figurez- vous qu’Elie et Alex (le fils de mon conjoint) sont allés au Zoo aujourd’hui. Ils se sont appliqués à reproduire TOUS les sons qu’ils ont entendu là bas… et aussi d’imiter tous les animaux dans les postures etc.

Bref, ma joie… ou pas, des fois :p 

 

Je suis à vous, et toute à vous, maintenant que Bébé Lilou est au lit, que toutes mes livraisons sont achevées, que les Ribs ont été cuisinés et rangés, que les grands sont chez leurs grands-parents et que mes journées entrepreneur et maman sont finies.

 

Alors pour ce premier article de Mutti et Lex, je vais commencer par vous expliquer certains principes simples.

 

  •  Nemo censetur ignorare Legem

Cela signifie simplement que vous devez connaître vos droits et vos devoirs. « je ne savais pas » n’est pas une excuse acceptable pour la Justice. Prenez le temps d’interroger des avocats, des juristes, des juges… ou google :) tous les textes y sont disponibles.

 

  • Je ne vais que dire la loi, pas rendre de décision

Parce que je ne suis pas juge, et que je ne peux que vous demander de comprendre que mes prises de positions (qui sont généralement limpides et visibles à des kilomètres) ne sont pas nécessairement la décision du juge concernant votre cas.

 

  • Les tribunaux sont là pour trancher des conflits

C’est bien parce que chacun pense avoir raison qu’on a inventé des juges, qui siègent dans des tribunaux, et qui rendent des décisions. Il y a même plusieurs niveaux de plaintes, plusieurs catégories et autant d’organes compétents pour trancher concernant un palabre, comme on dirait chez nous.

 

  • Avant d’arriver au tribunal, épuisez toutes les voies et tous les moyens

Pas parce qu’il n’y a pas de marche arrière ; mais plus parce que c’est une démarche irréversible non seulement dans l’esprit de la personne en face, mais aussi dans celui de tous : témoins, victimes, etc. Si vous entamez une procédure judiciaire, soyez sûr(e) que c’est la chose à faire. Après c’est juste une question de preuves... et d’argent.

 

mutti et lex droit des employés

 

  • Cessez d’avoir peur d’être mal vu

Votre enfer, ce sont les autres, mais surtout vous-même qui prenez en compte les menaces, les intimidations, les pressions familiales etc. Vous êtes seul(e) à vivre votre problème, ceux qui ne payent pas vos factures aussi vont venir se mêler de votre décision et vous les laissez faire. Prenez votre décision en âme et conscience avant de bouger le petit doigt.

 

  • Ne soyez pas inutilement orgueilleux(se)

C’est comme au poker ; vous allez jouer une partie où vous pouvez perdre ou gagner. Beaucoup de paramètres entrent en jeu. Mais si vous avez la possibilité de régler à l’amiable, faites-le ; cela coûtera moins cher à tous, autant en numéraires qu’en énergie. Parfois, avoir raison dans la vraie vie ne signifie pas que devant le tribunal vous aurez raison.

 

  • Laissez la bataille d’opinion à l’adversaire

C’est une bataille importante, mais c’est parfois de vraies pertes de temps d'essayer de se justifier à des personnes qui vous ont crucifié(e) dans leur tête. N’allez pas vilipender, ne vous défendez pas ; vous l’êtes déjà par un avocat devant la personne qui compte le plus ; le Juge. Tout le reste se gère plus tard.

 

J’ai trop blablaté, hein ? :p

 

La semaine prochaine, je vais parler du droit du travail :) et de comment annoncer sa grossesse à ses supérieurs ?