Winh

Hello Mutties et Vatties,

Je ne vous demande pas si vous allez bien, je ne suis pas médecin (ha ha ha, j’ai aussi de l’humour, vous voyez ?)

Alors revenons à nos moutons. Ce premier article va surtout me servir à partager mon expérience professionnelle – bien jeune- et plus tard, progressivement, on va essayer de vous aider à déterminer votre profil et vous aider à aller dans le sens de votre épanouissement professionnel avec l’aide de personnes partageant le même profil que vous.

Le mien (de profil) est problématique : sans vantardise aucune, je suis douée pour la perfection. En tout ce qu’on me confie, pour peu qu’on me fasse suffisamment confiance, j’arrive à mettre en valeur le moindre produit.

In Fine, à 30 ans, J’ai compris deux choses :

  • Je ne suis pas faite pour travailler pour quelqu’un. Pas en Afrique. Pour la simple et bonne raison que j’ai un caractère affirmé, et que ce n’est pas considéré comme une qualité, encore moins l’intelligence et la confiance en soi. Ici, les patrons aiment les employés qu’ils peuvent écraser, pas des collaborateurs qui peuvent les aider à optimiser les gains de leurs entreprises. Ici, les gens aiment être appelés DG, PDG, Président, Patron, Boss. Le titre est plus important que la réelle compétence. Même entre collègues, on veut prouver qu’on connaît plus que l’autre, on veut se faire des croche-pieds, on veut escalader la tête de cet autre -qui pourrait nous aider à nous accomplir en dehors du travail- pour réussir. Résultat ? une ambiance délétère, des tensions inutiles, des démissions, des renvois, un turnover incessant et un déséquilibre évident de l’entreprise.

Winh

  • Je ne suis pas une tâcheronne. Je travaille à l’objectif, pas à la tâche. Je ne suis pas une stagiaire ou une enfant à qui on fait la police. Je peux être consultée pour un travail précis, avec des objectifs à atteindre et un délai. Et ce sera fait dans les temps, extrêmement bien. Tout le monde me connaît pour cela ; je préfère perdre de l’argent que ma réputation. L’argent se remplace, la réputation salie ne se lave pas. Je suis amoureuse de ma liberté, et je travaille dans une ambiance que je décide ; je ne subis pas, je fais. Je suis celle en charge du bien-être des autres. J’aime l’exercice que le management des personnes représente et implique : j’adore motiver et surtout j’aime former de manière pratique. La théorie, c’est bien. La pratique, c’est mieux.

Bref. Je suis entrepreneur.

Je voudrais vous en parler en long, en large et en transversale, et je vais le faire. On va parler de mes motivations, de mes entreprises. Mais comme ce n’est pas le seul métier qui existe, et comme il y a d’autres corps de métiers tout aussi passionnants, je vais partager cette tribune avec toute personne qui voudra venir nous parler de son métier et nous donner des petites astuces pour être plus efficace dans l’univers du travail. On fera du 50/50 : une semaine, c’est l’entreprenariat et son univers tortueux, une autre c’est un métier qui passera au fauteuil blanc. Je vous dis à la semaine prochaine.

N'hésitez pas une seconde à m'envoyer un e-mail ou à m'appeler en cliquant Ici.