le bain de bébé

Ça y est, vous avez passé le cap le plus effrayant : l’accouchement et le séjour à l’hôpital. Vous rentrez à la maison avec bébé et vous appréhendez ce qui va se passer : si c’est votre premier bébé, ou que c’est le premier que vous prenez en charge entièrement, sans aide particulière, ou que vous souhaitez avoir des moments particuliers avec mini-vous, je vais vous montrer ma technique pour chaque étape, sous le couvert de Michelle Gonto, Sage-femme et propriétaire de la page à succès Case Maternelle ^_^

 

Prenez la décision de vous occuper de bébé… et déculpabilisez !

 

Oui, je sais que vous pensez que c’est normal (c’est quasiment inscrit dans votre subconscient et ça coule dans vos veines) dans votre esprit d’appeler à la rescousse toute votre famille, toutes les tantes, les mamans, les grands-mères… mais si vous prenez la décision de vous occuper de bébé seule ou accompagnée par une seule personne, ne culpabilisez pas. Parfois, nos mamans sont… très aimantes… et comment dire… un peu… beaucoup… TRÈS envahissantes LOL. C’est votre bébé, vos erreurs, vos leçons, votre relation. Et c’est ça, la norme.

 

Normalement, elles sont censées être des aides, pas diriger votre manière de vous occuper de votre bébé. Je me rappelle que pour Elie, ma mère était une bénédiction parce qu’elle faisait la cuisine, elle le portait quand elle rentrait du travail malgré sa fatigue pour que je puisse me laver et manger. Souvent ils s’endormaient ensemble. Pour Liam, j’étais aussi avec elle mais j’ai mis moins de temps, je m’en suis occupée et son papa K l’a géré et même gâté. Pour Aydin, ma maman -qui m’a éduquée- a été ma bénédiction ; avec deux autres enfants en bas âge, elle m’a vraiment portée à bout de bras alors que j’ai frôlé la dépression et que je ne suis pas encore sortie de l’auberge. Elle garde le bébé quand je dors, quand je cuisine, quand je m’occupe de la maison ou que je vais faire des courses. Mon mari s’est aussi impliqué autant que faire se peut dans la gestion du bébé. Je crois que leur moment préféré c’est le bain, vous le découvrirez en photos.

 

Ne culpabilisez pas. Normalement c’est de l’aide que vous devriez recevoir, pas des ordres ou des remontrances en ce moment fragile. Une fois que je vous ai rassurées… passons à la gestion de bébé pendant le premier mois.

 

bain de bébé

Les positions et le timing

 

Ça fait peur, j’avoue. Moi j’ai particulièrement peur de le faire glisser, tomber, ou de lui faire avaler de l’eau de bain. A la maternité, on m’a montré comment laver mon bébé dans un évier. Il n’y a pas plus efficace : 

On le tient dans une seule main sans grande difficulté, en fait. Il suffit de porter bébé sur le ventre dans le creux de la main en passant le creux entre le pouce et l’index sous son bras. Je mets une photo en illustration.

 

Il y a aussi la possibilité de le porter sur le dos, juste au niveau du cou et du haut du dos en passant bien le plat de la main en dessous, pour le laisser flotter à la surface. Généralement, ils adorent l’eau et ont l’impression de se retrouver dans le ventre. Ne soyez pas étonnées qu’ils soient heureux d’y aller et malheureux d’en sortir. Utilisez votre main gauche pour le soutenir et votre droite pour le/la laver.

 

Vous pouvez lui faire prendre son bain une fois par jour, ou s’il fait vraiment chaud, ou que vous l’avez copieusement arrosé avec votre lait, le faire deux fois. S’il fait tard, nettoyez simplement avec un gant mouillé pour éviter qu’il/elle ne prenne froid

Pour le premier bain, il est recommandé de le faire 24/48 heures après la naissance pour laisser le vernix travailler sur sa peau afin de la protéger des agressions extérieures.

 

 

bain de bébé

 

 

La baignoire et les accessoires de bain

 

Il faut faire un choix conséquent et pratique. En fonction de l’espace prévu pour bébé, vous pouvez parfaitement opter pour une bassine classique comme pour une bassine debout. Nous, nous avons opté pour celle debout de chez Cyber toys à Prima center à 75 000 francs CFA ; j’ai mal au dos et je ne me vois absolument pas aller soulever un tabouret et me baisser à chaque fois qu’il faut laver bébé. Ça donne la paresse :p. La bassine debout, je l’avais en France mais je ne suis pas rentrée avec elle. Elle a été léguée à une cousine qui venait d’accoucher. Pratique comme pas deux, elle a une table à langer et une étagère pour ranger les produits et se plie pour rentrer dans un coin de notre douche, nous laissant l’espace pour nous épanouir quand c’est notre tour d’occuper la salle d’eau.

 

Si vous avez peur de les laisser glisser, il existe généralement des transats de bain pour les positionner tranquillement dès 3 semaines qui permettent de les aider. Ils viennent dans les lots de bassines avec seaux etc. ou se vendent à part.

 

La trousse de soin est essentielle ; il y a peigne, brosse, brosses à gencives et à dents, ciseaux et coupes ongles en plus de la poire de lavement de nez. Parfois s’ajoute le thermomètre de bain pour vous permettre de savoir que vous n’excédez ni dans un sens ni dans l’autre la température idéale qui est de 37°C. il m’a été et m’est toujours pratique ^_^

 

 bain bébé

 

Le choix des produits de soin

 

Là, j’ai envie de dire que c’est fonction de chaque enfant, de ses allergies ou du soin qu’il faut apporter à sa peau. D’un enfant à un autre, cela change. Liam avait des allergies, il a donc commencé directement avec Dexeryl et Lipikar alors qu’Elie et Raphael, zéro bobo, donc tout de suite la marque que je représente, Himalaya a pris le relais pour eux. J’ai testé positivement la plupart des marques sur le marché (sauf Mustela dont j’ai horreur de l’odeur) et je peux dire que le choix se fait vraiment par rapport à ce qui matche avec bébé.

Himalaya est vegan et 100% bio ^_^ et je sais que la peau de mes enfants ne court aucun risque. On est abonnés depuis 4 ans, Lilou a rejoint la brigade.

Sinon dans les classiques indémodables, il y a l’incontournable beurre de karité fondu pour massage avant/ après le bain. Je reviendrai sur les choix des produits dans un article plus détaillé.

 

 

bain bébé

 

Les techniques

 

Pardon, un bébé n’a pas besoin d’être lavé comme une casserole Ivoiral Qualité OR. Un bébé n’a pas besoin d’une éponge qui va irriter et épuiser sa peau. Il a besoin de tendresse, d’écoute, de partage, d’amour. Il a besoin de vous, de votre voix, de l’eau pile poil à la température de son corps, du gant doux ou de la petite serviette ramollie par l’eau et le savon qui ne pique pas les yeux. Pas d’éponges avant au moins 2-3 mois, et même là, des éponges extrêmement molles.

 

Mettez-le dans son bain et lavez d’abord côté pile, puis côté face. Vous pouvez le masser avant le bain, ou après. Mettez de la musique aussi, et parlez-lui. 

« Que tu es beau/belle, je t’aime, tu es adorable, écoute ça, c’est la musique de rencontre de ton père et moi, c’est ce que je te faisais écouter… » votre relation est en train de se créer ainsi, et je peux vous assurer que vous en sentirez les effets plus tard.

 

 

bain bébé

Voilà ainsi clos notre premier chapitre sur le bain. Je vais m’employer à mettre une capsule vidéo pro pour vous dans les jours à venir, mais dans le groupe vous pourrez avoir déjà des photos de postures et une vidéo amateur. 

Le soin du cordon et le change du bébé, on en parle dans un prochain article… disons mardi prochain ^_^

 

S’il y a des questions, n’hésitez pas. Je suis disponible 24/7:

-       Sur la page African Mutti

-       Sur le groupe African Mutti le cercle

-       Sur la page Instagram African Mutti

-       Sur mon profil personnel Lala Méïta Koné.

 

Je vous embrasse et on se donne rendez-vous là-bas ^_^

COMMENTS

  • BetrugsARSCHLOCHWog (non vérifié) 04.07.2020, 8:07 am

    frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan frapan

REPLY COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *