mutti et bébé comment faire dormir kinda

Comme d’habitude, je vous embrasse en vous souhaitant un excellent dimanche. Si je veux poster absolument tout de façon chronologique, je pense que beaucoup vont atteindre la majorité avant de pouvoir être sujets à expérience de leurs parents :p alors j’ai décidé ce matin d’aborder un sujet qui tient à cœur à tous les parents...

 

Tout le monde sait que c’est la croix et la bannière de réussir à faire dormir un bébé. Et plus il grandit, plus c’est difficile ! Faire dormir Bébé Loulou (Élie) c’est le parcours du combattant, et c’est stressant pour lui et pour moi. Enfin, ça l’était, jusqu’à ce que je rencontre Papa K.

 

Papa K a deux garçons comme moi ; nous vivons avec le plus âgé des deux, qui a 5 ans mais qui est très attaché à son père. Papa K est l’antithèse du Vatti Africain. Il change les couches, se lève la nuit et m’impose de me reposer et n’est absolument pas contre l’idée d’être père au foyer, tellement il adore les enfants. Même ceux qui pleurent avec tout le monde se sentent à l’aise avec lui.

 

Avant cet homme, j’étais certes très amoureuse de mon fils, mais j’étais très occupée ; je rentrais très tard, et il m’attendait pour dormir. On dormait dans le même lit, on était synchronisés. Il n’y avait donc qu’un rituel : celui de maman arrive, maman mange, maman se lave, maman se couche avec moi. Pendant la journée, il faisait une petite sieste quelques fois.Mais on a déménagé… J’ai accouché de nouveau, la famille est recomposée, plus grande, les deux garçons doivent s’adapter l’un à l’autre… et c’est la foire aux cris et aux pleurs à l’heure de dodo. Midi comme le soir. Et Papa K a trouvé rapidement la solution numéro 1 pour les plus grands : Il leur lit des histoires ! J’ai une bibliothèque pleine d’histoires de toutes origines, alors un soir, il a juste pris un livre et il est entré avec eux dans leur chambre. Et le rituel s’est installé : 

 

mutti et bébé comment faire dormir Kinda ?
Bébé Lilou en mode Sieste
 
  • Regarder 30 minutes de télévision (Youtube – je mets une comptine pour leur apprendre à lire, à compter, à connaitre les couleurs) après avoir mangé,
  • Aller se brosser les dents,
  • Faire le câlin à maman et à qui se trouve là (parfois mamie, maman Belko etc.)
  • Aller au lit avec papa qui leur lit une histoire.

 

Pour le dodo du soir, ça marche hyper bien. Je suis en train d’essayer de dégager du temps pour m’y mettre aussi, histoire qu’ils aient nos deux visages comme références, et maintenant, quand je vais à la librairie, je cherche des histoires qui peuvent leur plaire.

 

Pour le dodo de midi, par contre, je n’ai pas trouvé de solution pour les grands, la vérité. Celles et ceux qui ont des pistes, partagez !

 

Pour les bébés, j’ai découvert (et ce n’est pas pour faire ma bourgeoise) que la musique leur parle énormément. Dès les débuts de mes grossesses je suis au Mozart et tout ce qui peut développer leur cerveau ; Lilou se calme instantanément dès que je mets une musique qu’il semble reconnaître. Même à son accouchement, j’ai demandé de la musique classique (même si à la fin, c’est dosabado j’ai mis pour qu’il arrive plus vite :p) Alors le matin, dès qu’il finit de prendre son bain et son bibi et qu’on le pose sur son tapis d’Éveil, je lui mets une sélection musicale de classique et parfois je mélange ; un peu de soul, de blues, de jazz, de cubain, de musique mandingue, et bien sûr, d’ivoirien LOL.

 

Son rituel dodo est plutôt simple ; quand il a sommeil, il se couche sur la poitrine de n’importe qui et il dort. Elie-Michel lui, aimait me sentir près de lui ; Lilou c’est son papa. Il faut donc arriver à trouver le bon deal : association de musique et de câlins, de préférence sans tétine et sans sein en bouche ; si vous commencez ça pour arrêter ce sera compliqué.

 

Je poste cet après-midi notre sujet psycho :p

J’étais inspirée pour parler de ce sujet en premier :)